18 septembre 2023 3 Min de lecture

🌎 Changement climatique : un nouveau contrat ? #2

Les tutos de la réassurance #2 - Saison 3

Bonjour Ă  tous đź‘‹

 

Aujourd'hui, et pour le deuxième épisode de la saison des tutos de la réassurance, nous allons parler de : " Changement climatique : un nouveau contrat ".

 

Ce sujet sera abordĂ© par des experts de CCR Re, Emmanuel Jacquemin, Nicolas Faure et Georges Guzman.

 

Commençons ! ⏬

 

[Nicolas Faure] : Bonjour, je m'appelle Nicolas Faure, et je suis Senior Claims Advisor.

 

[Emmanuel Jacquemin] : Bonjour, je m'appelle Emmanuel Jacquemin, je suis Responsable Souscription Non-Vie Europe du Sud et AmĂ©rique Latine.

 

[Georges Guzman] : Bonjour, je suis Georges Guzman, je suis modĂ©lisateur CAT.

 

[Nicolas] : Si nous sommes rĂ©unis aujourd'hui, c'est pour parler du changement climatique.

 

[Georges] : Je voudrais parler d'un aspect mĂ©connu du changement climatique. Il s'agit des indemnisations, et plus encore des litiges liĂ©s au changement climatique.

 

Saviez-vous que le nombre de demandes d'indemnisation a augmenté dans tous les domaines ?

 

La raison principale, c'est que les organismes, surtout dans les pays occidentaux, s'engagent dans des politiques environnementales surtout suite à de nouvelles contraintes réglementaires.

Ces nouvelles lois incluent des amendes quand les obligations ne sont pas atteintes.

Ces obligations consistent en une décarbonation progressive de leurs activités.

 

[Nicolas] : Les exploiteurs miniers et de combustibles fossiles sont les organismes les plus affectĂ©s par ce type de poursuite en raison de leurs activitĂ©s. Un journal a enquĂŞtĂ© sur ExxonMobil et a dĂ©couvert que l'entreprise Ă©tait au courant du risque de changement climatique depuis le milieu des annĂ©es 70. Mais bien que ça puisse ressembler Ă  un scoop, ce n'en est en fait pas un : beaucoup d'Ă©tudes scientifiques de l'Ă©poque prĂ©disaient une Ă©lĂ©vation des tempĂ©ratures et ces Ă©tudes Ă©taient dĂ©jĂ  publiques Ă  l'Ă©poque. Ce qui est plus embarrassant dans le cas d'ExxonMobil, c'est leur inaction depuis lors et, comme dit prĂ©cĂ©demment, les considĂ©rations Ă©cologiques de ces entreprises ont Ă©tĂ© pointĂ©es du doigt.

 

Plus proche de nous, la plus grande banque européenne et une grande entreprise pétrolière sont poursuivies, l'une pour arrêter les financements des projets pétroliers, l'autre pour arrêter un projet d'extraction jugé trop coûteux pour l'environnement.

 

[Georges] : L'un des premiers litiges devenus cĂ©lèbre concerne l'entreprise Ă©nergĂ©tique Shell, qui a Ă©tĂ© sommĂ©e en 2021 par un tribunal nĂ©erlandais de rĂ©duire ses Ă©missions de 35 % d'ici Ă  2030. Depuis cette dĂ©cision, beaucoup de procès similaires ont eu lieu devant diffĂ©rentes juridictions partout dans le monde.

 

[Emmanuel] : En termes de souscription, le changement climatique global est très difficile Ă  apprĂ©hender.

 

Déjà, on note une augmentation de fréquence de certains risques, comme les tempêtes de l'Atlantique Nord : on passe d'une moyenne de 4,5 ouragans par an en 1851 à un nombre moyen d'ouragans attendu supérieur à 6. Un autre exemple : sur les 20 plus grands incendies enregistrés en Californie, 6 ont eu lieu en 2020 à eux seuls.

 

Ensuite, on note également une plus grande intensité. L'ampleur de la sécheresse au Brésil et des inondations en Allemagne en 2021, des pertes dues à la grèle en France en 2022, ont toutes dépassé les prévisions les plus pessimistes.

 

Enfin, le réchauffement climatique génère également de nouvelles catastrophes, comme le dôme de chaleur au Canada ou le gigantesque incendie de forêt en Sibérie, tous deux en 2021.

 

[Nicolas] : Le dernier point que je voudrais aborder concerne l'aspect financier des sinistres du changement climatique. Il convient tout d'abord de mentionner qu'avec le boom post-Covid et la guerre en Ukraine, les compagnies pĂ©trolières affichent d'Ă©normes bĂ©nĂ©fices et un manque d'efforts en matière de dĂ©carbonation. Elles subiront un nombre croissant de poursuites, mais cela ne devrait pas ĂŞtre trop douloureux pour elles en raison du trĂ©sor de guerre accumulĂ© jusqu'Ă  prĂ©sent.

 

En outre, les exploiteurs de combustibles fossiles ne sont pas les seuls à disposer d'un important trésor de guerre. Certains investisseurs peuvent mobiliser d'énormes sommes d'argent pour investir dans des actions en justice non pas parce qu'ils pensent que c'est pour la bonne cause, mais parce que leur retour sur investissement pourrait être supérieur au coût de l'action en justice.

 

[Emmanuel] : Du point de vue de la souscription, cela s'est traduit par les dĂ©fis majeurs suivants :

 

  • Certains fondamentaux doivent ĂŞtre revus. C'est particulièrement vrai pour les couvertures globales en raison du poids croissant des risques secondaires.

  • Puisque c'est un phĂ©nomène mondial, il est très difficile de le mutualiser. Par exemple : comment mutualiser l'Ă©lĂ©vation du niveau de la mer si elle affecte toutes les rĂ©gions cĂ´tières du monde ?

  • La tarification est difficile car les rĂ©assureurs ne peuvent plus s'appuyer sur l'expĂ©rience des sinistres passĂ©s. Les modèles CAT doivent ĂŞtre ajustĂ©s pour tenir compte de l'augmentation de la frĂ©quence et de la gravitĂ©, ce qui ajoute Ă©videmment de l'incertitude Ă  la tarification.

  • L'Ă©volution des sinistres rend les dĂ©finitions de l'appĂ©tit pour le risque et du rĂ©tro-achat plus difficiles Ă  Ă©tablir.

  • La volatilitĂ© des secteurs des biens et de l'agriculture a beaucoup augmentĂ© ces dernières annĂ©es et il devient difficile d'envisager cette couverture de façon indĂ©pendante.

 

À CCR RE, nous savons que le changement climatique est un défi majeur pour notre secteur, mais nous sommes convaincus qu'il peut être relevé avec rigueur, prudence et grâce à des relations variées.

 

 

[Georges] : Merci d'avoir regardĂ© cette vidĂ©o.

 

[Nicolas] : Nous espĂ©rons qu'elle vous a plu.

 

[Emmanuel] : Merci et Ă  la prochaine !


Ă€ bientĂ´t đź‘‹

 

 Voir toutes les vidéos

 

 


📺 Pour plus d'épisodes à venir... Inscrivez-vous dès maintenant pour les recevoir en avant première! 📥